Prévenir le mal de dos quand on fait un déménagement

Cet article ne remplace pas les conseils du médecin et est proposé par topdemenagement.ch

Pour protéger la santé du dos, il existe des règles universellement valables, que chacun devrait connaître et appliquer.

Toujours agir dans le bon sens

La première est une activité physique modérée et régulière. Hormis les moments les plus douloureux d’une crise de lombalgie aiguë, le mouvement est l’arme préventive la plus efficace et la meilleure solution contre le mal de dos.

Bien sûr, vous ne devez pas faire d’efforts ou de mouvements à risque : il suffit de marcher une demi-heure ou une heure par jour à un bon rythme lorsque vous êtes en bonne santé et d’essayer de marcher souvent sur de courtes distances lorsque la situation est un peu moins rose.

Il faut oublier l’ascenseur : si les étages à monter ou à descendre ne dépassent pas 3-4, pour le bien du dos il est préférable de les faire à pied.

De cette manière, il sera également facile de contrôler son poids, qui, s’il est excessif, est l’une des principales causes de lombalgies et de douleurs articulaires.

Équilibrer les poids et ne pas stresser la colonne

Lorsque vous vous déplacez, vous devez être libre de tout poids, mais ce n’est évidemment pas toujours possible. Afin de ne pas vous abîmer le dos en transportant des sacs de courses, votre sac d’ordinateur ou le résultat d’un après-midi de shopping chargé, il est important de répartir les poids et de bien les équilibrer sur les deux bras.

Cela vaut également pour les enfants et les adolescents qui vont à l’école : sac à dos ancré aux deux épaules si le poids le permet, sinon le chariot est le bienvenu.

Autre règle : portez des chaussures confortables, car cela vous permet d’effectuer des mouvements plus corrects et de maintenir des postures plus physiologiques, en évitant de transmettre des stimuli inappropriés à la colonne vertébrale et aux muscles qui la soutiennent.

À cet égard, il convient de souligner que ce ne sont pas seulement les muscles paravertébraux, dorsaux et lombaires qui soutiennent le dos, mais surtout les muscles abdominaux : il est donc préférable de rester en forme sur ce front également.

Toujours au sujet des mouvements corrects, il est essentiel de se souvenir de ne pas plier le dos quand on doit ramasser des objets au sol (surtout s’ils ne sont pas très légers), mais de s’abaisser et de se relever en pliant les genoux.

Petites astuces pour s’asseoir

Les autres règles relatives aux blessures au dos concernent principalement la façon dont vous vous asseyez ou vous vous allongez.

En particulier, vous devez : vous équiper de chaises rigides, avec des accoudoirs et un dossier profilés, sur lesquelles vous pouvez soulager le poids de vos bras et de votre dos lorsque vous étudiez ou travaillez ; dans la voiture, le siège doit être réglé de manière à ce que vous puissiez conduire avec les genoux et les coudes semi-fléchis, bien assis à l’arrière et bien appuyé contre le dossier ; tant dans la voiture que sur le canapé et les fauteuils à la maison (surtout s’ils sont souples), un soutien lombaire doit être appliqué pour assurer une posture physiologique à cette région de la colonne vertébrale particulièrement exposée.

Quelle que soit l’activité en cours, il faut aussi se rappeler que la monotonie est l’ennemi du dos.

Ainsi, si vous devez rester assis pendant plusieurs heures, vous devez vous lever de temps en temps et marcher un peu (juste quelques minutes), et il faut faire de même si vous devez rester debout pendant longtemps : cela profitera également à la circulation périphérique.

Enfin, où que vous soyez et en toutes circonstances, faites attention à la climatisation et aux chocs d’air : un instant et votre mal de dos est garanti.

Un remède naturel et discret

Si la vague de froid mentionnée ci-dessus trahit ou si, malgré le respect de toutes les bonnes règles mentionnées, le mal de dos apparaît, afin de l’atténuer de manière naturelle et sans prendre de médicaments, vous pouvez profiter de la chaleur.

En plus de la poche d’eau chaude classique et peu pratique, pour chauffer la zone touchée par la douleur, il existe aujourd’hui des bandes auto-chauffantes en forme, fines et invisibles sous les vêtements, à appliquer directement sur la peau.

Pendant le travail, la marche, le cinéma, les bandes auto-chauffantes dégagent de la chaleur pendant huit heures, ce qui réduit la tension douloureuse sur les fibres nerveuses et soulage les éventuelles contractures musculaires.

De plus, en augmentant la circulation sanguine, ils favorisent l’élimination des toxines et des radicaux libres produits par le processus inflammatoire, ce qui contribue à la guérison.

Des bandes similaires, de formes et de tailles différentes, existent également pour soulager les douleurs articulaires qui peuvent apparaître au cou, aux épaules et au poignet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code