PRP à Genève pour la calvitie et la perte de cheveux

Il existe différents types et causes de perte de cheveux (alopécie). La perte de cheveux héréditaire est fréquente et normale dans les familles.

Perte de cheveux héréditaire

Cet article  porte sur la perte de cheveux héréditaire normale. Lisez ce qui concerne la perte de cheveux temporaire ou anormale.

Vous trouverez les informations suivantes :

  • Quelles sont les causes de la chute de cheveux héréditaire ?
  • Quels sont les symptômes de la chute de cheveux héréditaire ?
  • Comment la chute de cheveux héréditaire est-elle diagnostiquée ?
  • Comment traite-t-on la chute de cheveux héréditaire ?
  • Comment puis-je prévenir la chute de cheveux héréditaire ?
  • Quel soutien est disponible en cas de chute de cheveux héréditaire ?

Points clés de la perte de cheveux normale

La perte de cheveux héréditaire est une perte de cheveux qui se produit dans les familles. Elle touche le plus souvent les hommes, mais aussi les femmes. La perte de cheveux héréditaire affecte surtout le cuir chevelu, mais elle peut aussi se produire dans d’autres parties du corps. Consultez votre médecin pour un PRP Calvitie Genève si vous souffrez d’une perte de cheveux soudaine, si vous avez une maladie auto-immune, si vous avez subi une chimiothérapie ou si votre perte de cheveux ne peut pas être expliquée par des facteurs héréditaires. Il n’existe pas de remède à la perte de cheveux héréditaire, mais un traitement peut aider à ralentir ou à arrêter la perte de cheveux. La chute de cheveux héréditaire est inoffensive. Cependant, elle peut être pénible. Vous pouvez obtenir de l’aide et du soutien.

Quelles sont les causes de la chute de cheveux héréditaire ?

Le cycle de croissance et de repos des cheveux. Tout comme votre peau et vos ongles, vos cheveux suivent un cycle très précis de croissance et de repos. La chute des cheveux peut survenir à n’importe quel moment de ce cycle.

Le cycle capillaire comporte trois phases :

  • Dans la première phase, les cheveux de votre cuir chevelu poussent continuellement. C’est ce qu’on appelle la phase anagène. Dans cette phase, vos cheveux poussent d’environ 1 à 2 cm par mois. Environ 90 % de vos cheveux sont dans cette phase à un moment donné. Elle dure entre 2 et 5 ans.
  • La deuxième étape est appelée phase catagène, qui correspond à l’arrêt de la croissance. Environ 1 à 3 % des cheveux du cuir chevelu sont dans cette phase à un moment donné. Elle dure de 2 à 3 semaines.
  • Le troisième stade est appelé la phase télogène. Il s’agit d’une phase de repos qui dure entre 1 et 4 mois. Environ 10 % de votre cuir chevelu se trouve dans cette phase à un moment donné. À la fin de sa phase de repos, le cheveu passe par une phase de chute, qui entraîne normalement la croissance d’un nouveau cheveu. Lorsqu’un cheveu est perdu, il est remplacé par un nouveau cheveu provenant du même follicule pileux, situé juste sous la surface de la peau.

La perte de cheveux héréditaire masculine ou féminine est causée par des influences génétiques ou hormonales. Elle est également appelée alopécie androgénique car elle est affectée par les hormones appelées androgènes. Celles-ci sont présentes chez les hommes et les femmes, mais en quantités différentes. Votre risque de chute de cheveux héréditaire augmente si vous avez des parents qui ont connu une chute de cheveux. Votre schéma génétique pour la perte de cheveux aura une incidence sur des éléments tels que :

  • l’âge auquel vous commencez à perdre vos cheveux
  • la vitesse à laquelle vous perdez vos cheveux
  • le type et l’étendue de la perte de cheveux ou de la calvitie.

Perte de cheveux héréditaire chez l’homme

La perte de cheveux héréditaire chez l’homme est également connue sous le nom de calvitie masculine. Elle est plus fréquente avec l’âge. Elle touche différentes populations à des rythmes différents et représente 99 % de la perte de cheveux chez les hommes. Elle touche la moitié de la population masculine à l’âge de 50 ans. La perte de cheveux commence chez les hommes à partir de 30 ans environ, mais elle peut survenir à tout âge après la puberté. La rapidité ou la lenteur avec laquelle la calvitie se développe, ainsi que le schéma de la perte de cheveux, semblent être déterminés par les gènes que vous avez hérités de vos parents. Vos gènes influent sur la sensibilité de votre cuir chevelu à une hormone appelée dihydrotestostérone (DHT), qui raccourcit la phase de croissance de vos cheveux. Vos follicules pileux deviennent également plus petits en réponse à la DHT et vous produisez donc moins de cheveux et des cheveux plus fins.

Perte de cheveux héréditaire féminine

La perte de cheveux héréditaire féminine est connue sous le nom de calvitie féminine. Sa cause n’est pas clairement comprise. Elle peut toucher les femmes à tout âge, mais survient plus fréquemment après la ménopause. Elle commence généralement vers l’âge de 30 ans, devient perceptible vers l’âge de 40 ans, et plus perceptible après la ménopause. À l’âge de 50 ans, au moins un quart des femmes connaissent un certain degré d’éclaircissement des cheveux. On pense également que la perte de cheveux héréditaire chez la femme est influencée par la génétique et les hormones androgènes, bien que le lien ne soit pas aussi fort que pour la perte de cheveux héréditaire chez l’homme. Dans le cas de la perte de cheveux héréditaire féminine, des cheveux plus fins et moins colorés sont produits, et les cheveux en phase de repos (télogène) tombent plus facilement.

Autres formes de chute de cheveux

La perte de cheveux qui n’est pas héréditaire est considérée comme anormale. Elle peut être causée par

  • la grossesse
  • des médicaments hormonaux ou autres
  • des carences nutritionnelles graves
  • la chimiothérapie
  • des troubles auto-immuns
  • une glande thyroïde inactive ou hyperactive
  • un traumatisme du cuir chevelu, notamment des réactions aux produits de soins capillaires et aux méthodes de toilettage des cheveux
  • le stress
  • une maladie qui consiste à s’arracher les cheveux (trichotillomanie).

En savoir plus sur la perte anormale de cheveux.

Quels sont les symptômes de la chute de cheveux héréditaire ?

La perte de cheveux est différente selon qu’elle est héréditaire chez l’homme ou chez la femme.

Perte de cheveux chez l’homme

Chez l’homme, la calvitie commence généralement par un éclaircissement progressif de la ligne des cheveux (recul de la ligne des cheveux), suivi de l’apparition d’une ligne fine. Vous avez tapé sur google PRP calvitie Genève et êtes arrivés sur cette page ? Vous trouverez beaucoup d’informations utiles sur le plasma riche en plaquettes dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code