Soins après une cryolipolyse à Genève

Le surpoids et les plis graisseux sont l’une des préoccupations les plus pressantes de la société moderne. La cryolipolyse est une procédure qui permet d’assurer la disparition des plis graisseux après qu’ils aient été exposés au froid. Aujourd’hui, nous allons démystifier les mythes de la méthode

7 mythes sur la criolipolyse

La cryolipolyse est une méthode non chirurgicale d’élimination des cellules graisseuses. Elle est basée sur l’action du froid. Les basses températures dans le vide affectent les cellules graisseuses, ce qui entraîne leur mort et leur décomposition en composés simples (glycérol et acides), qui sont éliminés de l’organisme de manière naturelle. Le résultat est que vous perdez du poids.

MYTHE N° 1 : LA PROCÉDURE EST DOULOUREUSE.

La cryolipolyse est avant tout une procédure thérapeutique. Vous ressentirez une sensation de froid et de brûlure, mais pas de douleur.

MYTHE N°2 : IL N’Y A PAS D’EFFET ATTENDU, LES RÉSULTATS SONT GARANTIS AVEC L’ACTIVITÉ PHYSIQUE

Les appareils de cryolipolyse de haute technologie garantissent généralement une réduction de 30 à 40 % du tissu adipeux au niveau du site de traitement.

L’appareil de cryolipolyse Zeltiq : mythes et réalité

La technologie de photochromothérapie à lumière rouge intégrée élimine les dommages causés à la peau, aux vaisseaux sanguins, aux nerfs et aux muscles, permettant une microcirculation normale et le réchauffement des tissus. Les éléments de refroidissement, dotés de coussinets souples en silicone, sont totalement inoffensifs et ne laissent aucun résidu.

MYTHE N° 4 : LA TECHNOLOGIE NE CONVIENT QU’AUX PERSONNES TRÈS GROSSES

Les meilleurs résultats sont obtenus si l’épaisseur initiale des plis graisseux, par exemple sur l’abdomen ou sur les côtés de l’abdomen, est inférieure à 10 cm, qui disparaissent complètement après un seul traitement. Chez les personnes obèses, l’effet est également évident, mais elles peuvent ne pas être satisfaites du fait qu’une couche de plus de 10 cm ne disparaîtra pas immédiatement.

MYTHE N° 5 : L’EFFET, MÊME S’IL EST PRÉSENT, EST DE COURTE DURÉE

Si la personne comprend ce que signifie l’apoptose après les explications du médecin, elle comprendra également la raison de l’élimination complète des cellules graisseuses. Et si, après l’intervention, la personne ne se met pas à manger des “gâteaux et du beurre” tous les jours, les volumes ne reviendront pas. Les changements apparaîtront progressivement dans un délai de 1,5 à 3 mois, à mesure que le corps élimine les produits de dégradation et forme du nouveau collagène et de l’élastine. Associés à un régime alimentaire et à des exercices physiques, les patients obtiennent des résultats visibles et durables.

MYTHE N° 6 : APRÈS LA CRYOLIPOLYSE, LA PEAU S’AFFAISSE, IL Y A DES BOSSES ET DES CREUX.

En 2014, le premier rapport de “cryodermadstringo”, ou resserrement de la peau après cryolipolyse, est apparu dans les publications scientifiques. Dans la description de deux cas, un Dr a noté un épaississement visible de la peau dans la zone affectée (en plus de la réduction attendue du tissu adipeux) chez ses patients. Il a également montré que chez ses patients, la perte de volume ne se traduisait pas par une peau flasque. Au lieu de cela, après 4 mois, la peau s’était resserrée et le contour du corps était plus net. Les plis prononcés qui étaient visibles sur les photos avant la correction ne le sont plus. Il s’agit d’un épaississement de la peau en réponse à la stimulation de la production de collagène, à la formation de nouvelle élastine, à la fibrose ou à l’épaississement du tissu. La cryolipolyse stimule la synthèse du collagène de type 1 et l’expression du procollagène et de la tropoélastine, ce qui entraîne une augmentation de la fermeté de la peau.

MYTHE N°7 : LA CRYOLIPOLYSE PEUT AUGMENTER LES TAUX DE LIPIDES SANGUINS ET LES ENZYMES HÉPATIQUES, CE QUI ACCROÎT LE RISQUE DE MALADIE CARDIOVASCULAIRE

De nombreuses études ont démontré que le cholestérol, les triglycérides, les lipoprotéines de haute densité, l’aspartate transaminase, la bilirubine totale, l’albumine et le glucose restent dans les limites normales pendant et après les procédures de cryolipolyse. La procédure elle-même ne fait que commencer le processus de décomposition des cellules, et celles-ci sont complètement tuées et éliminées progressivement. Par conséquent, le corps n’est pas stressé et le foie et les reins fonctionnent comme d’habitude. Vous perdez du poids lentement et progressivement, comme lorsque vous commencez un programme d’exercice intensif. Il n’y a pas de changement soudain de poids, ce qui signifie qu’il n’y a pas de vergetures sur la peau. Voir ce site https://www.sgl-esthetique.ch/cryolipolyse-geneve/ qui vous en dira plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code