Quand faire la première consultation en Gynécologie ?

Dès la puberté, il est important que les filles puissent consulter un gynécologue afin qu’elles puissent vivre en toute confiance tous les changements de leur corps. C’est pourquoi il est généralement conseillé d’effectuer le premier contrôle gynécologique en cas de modification du cycle menstruel et après le premier rapport sexuel. Il est essentiel que la première visite chez le gynécologue se déroule sans aucune anxiété de la part de la patiente ; c’est une rencontre importante pour prendre soin de la santé de la femme, une occasion au cours de laquelle le gynécologue informera et sensibilisera la femme sur des aspects fondamentaux de sa féminité. Avec votre gynécologue, vous entamez un long parcours de vie, qui commence avec vos années de procréation, peut comporter des grossesses et peut se prolonger au-delà de la ménopause. Pour ces raisons, il est absolument essentiel que même les très jeunes patientes se familiarisent très tôt avec la visite du gynécologue, car sa fonction est non seulement diagnostique et thérapeutique, mais aussi éducative.

Mais que se passe-t-il lors du premier examen gynécologique ?

La première phase de l’examen consiste généralement en un entretien au cours duquel le gynécologue reconstitue les antécédents médicaux familiaux et personnels de la patiente à travers une série de questions. Elle vérifie également s’il existe des allergies à certains médicaments, quelles sont les maladies éventuelles de la famille, etc.
Les questions portent ensuite sur le patient, c’est-à-dire sur ses attentes et le motif de la visite. L’examen proprement dit a ensuite lieu, et comprend

– un examen de la partie externe des organes génitaux afin de détecter d’éventuelles anomalies ou inflammations

-un examen de l’intérieur des organes génitaux : un examen plus spécifique des parois du vagin et du col de l’utérus. Dans ce cas, on utilise un petit instrument appelé spéculum, qui ne provoque aucune gêne ni douleur, surtout dans le cas de très jeunes patients, étant donné sa petite taille.

Enfin, une bonne partie de la visite est consacrée aux questions que vous jugez bon de poser au gynécologue, en lui demandant des précisions sur la sexualité.

Il est important d’établir une relation de confiance et d’alliance entre le gynécologue et la jeune patiente, afin d’avoir un point de référence professionnel et compétent, capable de garantir bien-être et sérénité.
Et après le premier examen gynécologique : à quelle fréquence faut-il effectuer un contrôle ?

Indépendamment de l’âge de la femme et de la présence ou non de troubles, il est conseillé d’effectuer un contrôle gynécologique une fois par an ou tous les deux ans, en fonction des indications données par le gynécologue.

Voir ce site pour en savoir plus : https://sos-gynecologue.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code