Comment se passe la liposuccion ?

Selon l’étendue des zones à traiter, la liposuccion peut être réalisée sous anesthésie locale avec sédation ou sous anesthésie locale-régionale, sous hôpital de jour. La durée de l’intervention varie d’une à trois heures environ. Le chirurgien, suivant le plan préopératoire, aspire la graisse localisée avec des canules minces, préalablement infiltrées avec une solution spéciale (technique tumescente). Le liquide infiltré permet au chirurgien d’aspirer les cellules graisseuses plus facilement et de manière moins traumatisante, évitant ainsi la formation d’irrégularités à la surface de la peau. Dans la variante technique dite “liposculpture”, le chirurgien plasticien utilise des microcannules pour modéliser avec précision des zones particulières du corps où la graisse est présente à la surface et en petites quantités. Aujourd’hui, il existe également la possibilité d’effectuer un type particulier de liposuccion assistée par un équipement électromédical, qui soutient le travail du chirurgien en lui permettant d’effectuer des opérations extrêmement précises et de créer un certain degré de rétraction des tissus, ce qui rend la peau tonique et compacte après la chirurgie (par exemple Vaser Lipo). Quelle que soit la technique utilisée, la liposuccion n’implique que de très petites incisions pour insérer les canules, pratiquées à des endroits stratégiques du corps afin qu’elles soient totalement invisibles après la cicatrisation. A la fin de l’intervention, le chirurgien applique des pansements aux points d’insertion des canules et un manchon de compression qui doit être porté pendant quelques semaines pour réduire rapidement l’œdème et faciliter la guérison.

QUEL EST LE DÉROULEMENT POSTOPÉRATOIRE ? Après quelques jours de repos, il est possible de reprendre ses activités normales, en reportant la reprise de l’activité sportive à trois ou quatre semaines après l’intervention. Le résultat du remodelage est immédiatement visible, mais il est normal qu’en postopératoire les zones opérées paraissent gonflées et marquées par une ecchymose. Les résultats définitifs sont visibles environ trois mois plus tard. Généralement, pour accélérer le retour à la normale des tissus, des massages de drainage lymphatique sont recommandés, à partir de quelques semaines après l’intervention. Il est important lorsqu’une liposuccion a été pratiquée d’essayer de maintenir un poids stable : avec l’intervention, en effet, une partie des cellules graisseuses est définitivement éliminée, ce qui ne pourra pas se reformer, mais prendre du poids par excès nutritionnel pourrait provoquer une expansion des cellules graisseuses encore présentes, avec formation de nouveaux compresses.

https://www.max2ref.com/actu815/beauty/augmentation-mammaire-paris-7eme.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code